Veuillez donner une note à la recette "Macaronis à l'antiboise"

Envoyer la recette "Macaronis à l'antiboise" à un ami

Votre Email :
Email de l'ami :
Envoyer la recette
Envoyer un lien vers la recette

Macaronis à l'antiboise


Plats -> Plats complets (viandes/poissons et légumes)

Préparation : 45 min
Cuisson : 50 min
DifficultéDifficultéDifficultéDifficulté
Difficulté

5/5 sur 1 vote(s)5/5 sur 1 vote(s)5/5 sur 1 vote(s)5/5 sur 1 vote(s)5/5 sur 1 vote(s)

Note Voter

Ingrédients :

Pour 5 personnes:
250 g de macaronis
2 au 3 aubergines
3 ou 4 tomates
2 ou 3 tranches de jambon cuit
un peu de bouillon
125 g de champignons de couche
100 g de beurre
1 ou 2 gousses d'ail
75 g de parmesan râpé
un peu de farine
sel
poivre
1 bouquet garni
huile pour friture.

Description :

Pelez et hachez l'ail, faites-le sauter dans un poêlon à fond épais contenant un peu de beurre chaud ou d'huile d'olive selon votre goût. Pelez les tomates (après les avoir plongées quelques instants dans de l'eau bouillante). Epépinez-les en les coupant en morceaux que vous jetterez au fur et à mesure dans le poêlon. Ajoutez aussi un peu de bouillon le bouquet garni, sel, poivre. Laissez mijoter à très petit feu en veillant à ce que les tomates ne se défassent pas complètement. Pendant ce temps, grattez les champignons, émincez-les et faites-les doucement sauter au beurre. Faites cuire les macaronis à l'eau bouillante salée. Pelez les aubergines, coupez-les en rondelles, passez-les dans de la farine et faites-les frire sans les laisser trop dorer ce qui les dessécherait. Lorsque les champignons ont bien sué, ajoutez-les à la sauce tomate avec leur cuisson ainsi que les tranches de jambon coupées en petits morceaux. Laissez mijoter quelques instants pendant que vous égouttez les macaronis puis assaisonnez de beurre et de fromage râpé. Mélangez macaronis et sauce. Servez bien chaud avec les rondelles d'aubergines frites.

Imprimer - Envoyer à un ami - Ajouter au carnet de recettes

Le dernier commentaire- Ajouter un commentaire

Par uJgiyVPeyAwMl, le 24/12/12 :Salut Simon. J'oublie pas La richesse de l'Eglise, c'est la somme de ses diffe9rences pour moi. Pas de pense9e uqiune, ni d'uniformite9, mais la recherche de l'unite9, de la communion qu'il nous manque tant de fois Glorious a re9agi spontane9ment bien que je n'ai pas lu expresse9ment (manque9 un truc peut eatre) qu'ils aient e9crit e7a (on a lu pas mal d'interpre9tations, notamment qu'ils avaient honte d'eatre cathos. De le0 ou je suis, j'ai ptete manque9 un e9pisode ) Mais Glorious, comme ces mecs en bombers devant le parvis, ne repre9sentent qu'eux-meames et je pense pour le coup que c'est assez clair dans la teate des catholiques. Quant aux autres Glorious, e7a doit pas vouloir dire grand chose de toute fae7on Dans la maison de mon Pe8re, il y a de nombreuses demeures Donc ils ont leur liberte9 de parole comme chacun la sienne, et personne n'est e0 l'abri d'une petite phrase mal relaye9e Evidemment si chacun en rajoute une couche, l'effet boule de neige continue entre nous et non de la part des sempiternels empeacheurs de croire en rond Agresseur, agresse9, ce qu'il reste dans notre socie9te9 post-me9diatique, ce sont les images. Ca fait belle lurette qu'on ne lit plus Et les images (pour reprendre la pre9cision aussi de Ralph plus haut) ont la vie dure. Ce n'est pas la re9alite9, c'est la perception. C'est bien plus superficiel donc et a part nous autres, qui se soucie de savoir si c'e9tait ou non des nazillons ? Ils ont l'air, e0 de9faut surement d'en avoir la chanson. info de surface, e0 chaud, et pas d'info de fond. Faut pas attendre que la lumie8re soit faite, alors reste l'e9ve9nement et l'interposition. Et mon propos est de dire qu'au jeu de l'image, he9las on s'est fait eu . Pas grave il y a d'autres occasions. Tout concourt au bien. Bien cdtPS : et je redis que j'ai le plus grand respect pour ceux qui sont sortis prier. Je trouve e7a dans le fond juste, normal, et la place d'un catholique. Mais faut pas attendre qu'on ait un controle sur la fae7on dont l'image sera exploite9e ensuite